+41(0)79 342 50 92

Genève, le 24.09.2012

 

 

Rebondir: Réussir votre transition professionnelle par Marion Aufseesser

Odile Jacob, 2012

Avis par Dr. Guido Bondolfi

Quel étrange paradoxe que d’être confronté à plusieurs transitions professionnelles au cours d’une vie, alors que nous ne sommes pas nécessairement programmés pour le changement continu. Mais nous savons tous que nous ne passerons pas toute notre vie professionnelle dans le même lieu, la même entreprise ou la même institution. De manière intelligente et sans jamais utiliser de raccourcis simplistes, Marion Aufseesser donne les clés pour comprendre que “le changement est possible”, notamment lorsqu’on envisage une nouvelle voie professionnelle. “Rebondir” nous fait prendre conscience que c’est avant tout en nous-mêmes que se trouvent les ressources pour trouver un emploi. En même temps, il nous donne accès à un large éventail de solutions alternatives, tangibles et facilement applicables, auxquelles nous n’avions pas pensé auparavant. C’est un livre précieux pour faire face aux changements professionnels constants et orthoses qui nous attendent inévitablement.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Docteur Guido BONDOLFI, CC

Médecin adjoint agrégé, Chargé de Cours à la faculté de médecine de l’Université de Genève, HUG, Département de Santé Mentale et Psychiatrie Belle-Idée Service des spécialités psychiatriques

Une brève revue du livre:

Rebondir: Réussir votre transition professionnelle par Marion Aufseesser Odile Jacob, Paris, 2012

 

Ce guide d’auto-assistance s’adresse aux personnes à la recherche d’un emploi en raison d’un licenciement, d’un risque d’être licencié ou du désir de changer de travail. Les lecteurs potentiels sont légion à l’heure où la mobilité professionnelle ne cesse de s’accroître et où la conjoncture économique est préoccupante. L’auteur, psychologue spécialisée dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi, réussit à présenter de manière simple et vivante les multiples aspects et problèmes liés à cette situation dans un ouvrage de longueur modérée. Elle attire l’attention sur les différents points à considérer, propose des exercices d’auto-amélioration, donne des conseils pratiques et s’efforce de susciter l’espoir et le sens de l’initiative.

Elle prône l’action et le changement pour lutter contre l’inertie et le découragement qui guettent les chercheurs d’emploi, d’où l’utilisation de termes tels que “rebondir”, “aller de l’avant”, “reprendre des forces” et “découvrir de nouveaux horizons”.

Le premier chapitre analyse le phénomène du changement. Changer d’emploi, c’est souvent accepter de changer quelque chose en soi. Différents exercices issus de l’approche de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) sont proposés. Ils visent à comprendre les liens entre les émotions, les processus de pensée et les comportements dans des situations critiques et à favoriser la prise de conscience d’éventuels biais cognitifs et de schémas comportementaux inadéquats récurrents. Les instructions et les exemples du début du chapitre, présentés de manière trop concise pour permettre leur exécution immédiate, sont explicités à la fin de cette section par un grand nombre de modèles sur un tableau.

Le lecteur est également averti que le changement ne se fait pas du jour au lendemain. Il nécessite toute une série d’étapes (similaires à celles utilisées pour le traitement des addictions), allant de la simple contemplation d’une modification comportementale à des actions qui déclenchent et renforcent l’ajustement souhaité. Un chapitre ultérieur traite également d’une étape initiale nécessaire, à savoir la nécessité d’accepter la perte d’un emploi. Comme dans tout le reste de l’ouvrage, ces notions théoriques sont présentées et illustrées de manière simple et pragmatique.

De plus, l’auteur conseille de trouver une aide extérieure en partageant des expériences avec d’autres personnes dans une situation similaire et en recherchant les conseils et l’assistance de professionnels.

Les deux chapitres suivants traitent des questions importantes de la confiance en soi et de la manière de développer ses points forts. Pour ces questions également, il est essentiel de s’engager dans une préparation psychologique solide et de prendre des mesures pratiques complémentaires, les deux étant interconnectés. À titre d’exemple, une recommandation de formation bénéfique consiste à passer des entretiens d’embauche fictifs. Un certain nombre de suggestions sont faites pour “augmenter votre résilience” et des exemples sont donnés pour illustrer le fait que les points forts d’une personne peuvent être mis en valeur à tout âge. Parallèlement aux exercices d’auto-observation et de mise en situation, l’auteur propose la technique de la pleine conscience, dont les effets positifs sur la gestion du stress et des pensées négatives sont bien démontrés. Le quatrième et dernier chapitre aborde de manière encore plus directe et systématique les étapes et les actions à entreprendre lors d’une recherche d’emploi. Des conseils explicites sont donnés pour préparer cette démarche de manière professionnelle, de la recherche des secteurs et des entreprises à approcher à la rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation.

En conclusion, “Rebondir” est un ouvrage très accessible à tous, malgré son analyse approfondie de la situation du demandeur d’emploi. Il regorge de recommandations utiles et peut donner du courage et des stratégies efficaces à ses lecteurs.

Pr. Jacques Montangero, PhD (Psychologie)

Professeur Émérite, Université de Genève

Compte rendu de lecture : Marion Aufseesser. Rebondir. Paris : Odile Jacob, 2012

L’auteur invite le lecteur à un parcours de réinsertion ou de réorientation professionnelle basé sur plusieurs haltes psycho-éducatives, stratégiques et expérientielles décrites avec précision et simplicité.

Ce parcours, largement inspiré des concepts actuels de l’état de l’art de la thérapie cognitive et comportementale est accompagné de nombreux exemples qui serviront de référence au lecteur et l’aideront à choisir les chemins à emprunter pour REBONDIR. Le livre est agréable à lire et au-delà, utile pour les personnes en difficulté professionnelle qui trouveront dans les nombreux modèles, stratégies et exemples proposés la réponse à leur questionnement, les aidant à prendre un nouveau chemin de vie.

Dr Lucio Bizzini, Ph.D

Docteur en psychologie, membre fondateur de l'Association suisse de psychothérapie cognitive. (ASPCo), HUG, Département de Santé Mentale et Psychiatrie Belle-Idée Service des spécialités psychiatriques

Chère Marion,

 REBONDIR est un livre universel qui, traduit en allemand, anglais, néerlandais, espagnol ou toute autre langue, aura le même impact sur le lecteur.

 Croyez-en l’expérience de quelqu’un qui a vécu et/ou travaillé dans des pays aussi divers que la France, la Suisse, l’Italie, le Royaume-Uni, les États-Unis d’Amérique, le Luxembourg et le Japon.

 Nous lisons tous des articles sur l’impact macro-économique de la mondialisation, en ignorant souvent le fait que la vie professionnelle des individus devient de plus en plus mondiale. Les questions que vous abordez affecteront les individus de la même manière, qu’ils soient basés à Vienne (Autriche), à Saint Louis (Missouri) ou dans toute autre partie du monde du travail moderne.

 Au fil des années, de moins en moins de personnes auront une vie professionnelle linéaire, et presque tout le monde aura été exposé à des “accidents”, c’est-à-dire à des pertes d’emploi, qui, comme vous le prouvez, ne sont pas nécessairement des pertes de direction ou de contrôle de sa vie.

 Ce que votre livre aborde de manière très approfondie, tout en étant simple et pratique, c’est la façon de gérer ces accidents et de faire en sorte qu’ils ne soient pas plus que des accidents de parcours.

 Au cours de mes quarante-cinq années de vie professionnelle, je suis passé du déchargement de camions de nourriture la nuit au président d’une société de nanotechnologie cotée au Nasdaq à New York. Le parcours n’a pas été très linéaire, à moins que l’on ne qualifie de tel un chemin qui m’a fait passer de doctorant en droit, journaliste dans la presse écrite et audiovisuelle, chef d’une entreprise industrielle dans le secteur du mobilier design, directeur général et associé de l’une des plus grandes et des plus prestigieuses banques d’investissement européennes, ou encore directeur général de groupe d’un grand groupe de distribution paneuropéen, sans oublier la direction d’un chantier naval italien de yachts de très grand luxe et de nombreuses autres entreprises.

Tout cela m’a – du moins je le pensais – préparé à faire face à toute nouvelle situation.

 En lisant votre livre, j’ai découvert que j’avais peut-être pris instinctivement certaines des mesures appropriées, mais que j’en avais manqué plusieurs autres et que j’avais probablement marché sur les pieds de certaines personnes, ou trébuché sur la piste de danse professionnelle.

 Le fait que vous ayez été capable d’accumuler et d’utiliser une telle richesse d’expériences réelles fait de REBONDIR un véritable vade-mecum de la vie et non pas un de ces “livres de recettes” écrits à la hâte par un journaliste qui ne sait pas de quoi il parle. Vos 25 années d’expérience à aider les autres transparaissent à chaque page.

 Ce que vous montrez, prêchez et enseignez est de l’auto-assistance dans le meilleur sens du terme. Il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire individuellement pour réparer le monde (et c’est un autre débat), mais il y a tellement de choses que chacun de nous peut faire pour changer son propre destin. Vous donnez de la motivation et des outils très efficaces à ceux qui en ont vraiment besoin.

 Il y a quelques années, j’aurais contesté le rôle et l’utilité d’un coach, mais les temps ont changé, la complexité s’est accrue et les bonnes opportunités d’emploi se sont réduites en nombre.

Ce que REBONDIR montre clairement, c’est que la recherche d’un emploi est un effort professionnel en soi où il faut laisser le moins de place possible au hasard.

 REBONDIR est sans aucun doute un outil que beaucoup des nombreux candidats que j’ai vus dans ma vie auraient dû avoir avant que je les rencontre. Il aurait considérablement amélioré leurs chances et aurait peut-être changé leur vie.

 Marion Aufseesser, vous démontrez que, comme l’a écrit William Jennings Bryan :

“Le destin n’est pas une question de chance, c’est une question de choix ; ce n’est pas une chose à attendre, c’est une chose à réaliser”.

ELIE VANNIER

Le livre de Marion Aufssesser est impressionnant à bien des égards. Sur la base de la thérapie cognitivo-comportementale moderne, les sentiments, les pensées et les comportements que les personnes ont lors de la réorientation professionnelle sont décrits et expliqués. Les personnes qui demandent conseil se sentent comprises et parviennent à clarifier le chaos de leurs sentiments et de leurs pensées.

Le processus de réorientation, structuré de manière logique, apporte une sécurité supplémentaire dans cette période, souvent vécue comme déstabilisante. L’attitude positive et encourageante avec laquelle Marion Aufseesser accompagne les personnes en quête de conseils est particulièrement précieuse.

La réorientation professionnelle offre la possibilité de faire des réflexions fondamentales sur soi-même et de percevoir les objectifs et les besoins dans la vie, qui ont pu changer au cours des dernières années, et d’initier les démarches pour les réaliser. Les personnes qui doivent ou veulent se réorienter professionnellement, mais aussi leurs proches qui souffrent de peurs, de sentiments de honte et de culpabilité, reçoivent de nombreuses aides concrètes.

L’auteur réussit à combiner ses nombreuses années d’expérience avec les principes scientifiques de la psychologie d’une manière convaincante et compréhensible sans perdre en lisibilité. Un livre qui aura aussi son utilité demain.

Claudine Ott

Psychologue spécialisée FSP, membre du conseil d'administration FSP